Exposition WORK.ERS

Musée des Beaux Arts de Tour / du 15 au 31 mars 2018

Work.ers, présentation du travail photographique de Guillaume Le Baube réalisé durant 2 ans sur le chantier de la 3ème voie de l'A10.

Vernissage le 15 mars à partir de 18h45 :
Projection de la série photographique dans le jardin du musée / Collage, installation sur le container ETNA dans le jardin du musée / Exposition de tirages photographiques dans la galerie temporaire du MBA

Du 15 mars au 31 mars :
Exposition dans la galerie temporaire, accès inclus dans le billet d'entrée du musée / Visite du container ETNA dans le jardin

Projet réalisé dans le cadre de l'opération ETNA (Espace Temporaire Numérique et Artistique)

Plus d'infos :
www.etna37.fr
www.mba.tours.fr

Nox est un récit de l’errance nocturne dont la temporalité varie entre l’instantanéité de la création photographique et la durée de la composition musicale. Nous avons donc choisi d’inscrire notre écriture, comme les processus de diffusion dans un temps long, nécessaire pour extraire notre sujet de son imminence programmée et laisser ainsi place à l’expérimentation, au hasard. La présentation du mois de mars à l’invitation du Château du Plessis sera donc un deuxième temps d’expérimentation de la mise en place des dispositifs d’exposition.

Exposition NOX

Chateau du Plessis / La Riche / 25 mars - 8 avril 2017

/ Work in progress /

Présentation de 4 pièces photographiques issues du dispositif final et d’une forme neuve et expérimentale de l’univers sonore en cours de création.
Vernissage samedi 25 mars à 18h / Château du Plessis.
Exposition du 25 mars au 14 avril.
Visite libre les 25 mars, 1er,2 et 8 avril de 14h à 18h.
Visite sur RDV du lundi au vendredi de 14h à 18h.
Renseignements : 02 47 38 29 29
Présence des artistes le 25 mars & le 1er et 2 avril.

Nox est un récit de l’errance nocturne dont la temporalité varie entre l’instantanéité de la création photographique et la durée de la composition musicale. Nous avons donc choisi d’inscrire notre écriture, comme les processus de diffusion dans un temps long, nécessaire pour extraire notre sujet de son imminence programmée et laisser ainsi place à l’expérimentation, au hasard. La présentation du mois de mars à l’invitation du Château du Plessis sera donc un deuxième temps d’expérimentation de la mise en place des dispositifs d’exposition.

NOX

Le site du projet en ligne

nox.works

La série de photographies NOX, initiée par Guillaume Le Baube depuis quelques années, explore les non-lieux urbains qui parcourent l’espace public comme des paysages à l’identité incertaine, profondément fonctionnels et terriblement déshumanisés. Ce sont des vues nocturnes où la structure géométrique, répétitive, isolé, aux couleurs mornes ou faussement vives, manifeste une « inquiétante étrangeté » collective. L’ensemble est soutenu par les créations sonores du musicien Thackery Earwicket, premières interprétations des œuvres photographiques.